Matinale du GARF Val de Loire du 29 Novembre 2019 : retour sur LA REFORME DE LA FORMATION SOUS L’ANGLE DE L’AUTONOMIE DES ACTEURS

Depuis la Loi Avenir du 5 Septembre 2018, la formation professionnelle et le développement des compétences dans les entreprises connaissent une  profonde transformation.

Le 29 Novembre dernier, le GARF Val de Loire s’est intéressé à l’impact de la réforme sur l’autonomie et le rôle des différents acteurs de la formation, tels que les salariés, les entreprises, les OPCO ou le FONGECIF.


Dans cette optique, la matinée s’est décomposée en 3 temps :

Le premier temps a été dédié à l’investissement dans les compétences en entreprise : un enjeu de la loi.
Frédérique Rué-David, Coordinatrice régionale emploi formation, Medef Centre Val de Loire, a présenté un état des lieux du nouveau paysage des différents acteurs de la formation, en répondant aux questions suivantes :

  • Comment les entreprises s’approprient les démarches compétences ? 
  • Comment les salariés s’orientent et construisent leur nouveaux parcours de développement des compétences ?
  • Comment les acteurs de la formation et de l’emploi se coordonnent ?

Le deuxième temps s’est articulé autour de la transition du CIF au CPF de transition professionnelle…
Et le CEP (Conseil en Evolution Professionnelle) dans ce nouveau paysage?
Christophe Chézaux, Conseiller en Evolution Professionnelle, Fongécif Centre a présenté le cadre et les modalités de ces mesures.

Enfin, dans un dernier temps, deux entreprises ont accepté de témoigner sur leurs engagements en ingénierie des compétences et la construction de perspectives d’évolution de carrières de leurs équipes.
Marc Richet, Directeur général du Comité Régional de Tourisme Centre Val de Loire,
Eric Bongibault de la société Pithiviers nettoyage